Les forets sur terre, la flore est essentielle à la vie sur terre

 

Trois cent millions de personnes dans le monde vivent dans les forêts et 1,6 milliard en dépendent pour leur richesse. Les forets sur terre fournissent également un habitat à une multitude d’espèces de plantes et d’animaux, dont beaucoup n’ont pas encore été découverts. En effet elles inspirent l’émerveillement et offrent des lieux de loisirs. Cet écosystème fournit l’oxygène dont nous avons besoin pour survivre. Elles fournissent le bois pour les produits que nous utilisons tous les jours.

La foret

La flore, c’est bien plus qu’une collection d’arbres

Les forêts abritent 80% de la biodiversité terrestre du monde. Ces écosystèmes sont des réseaux complexes d’organismes comprenant des plantes, des animaux, des champignons et des bactéries. La faune et la flore revêtent de nombreuses formes, en fonction de leur latitude, du sol local, des précipitations et des températures dominantes. Les forets sur terre sont primordiales à la vie.

En premier lieux, les forêts de conifères sont dominées par des arbres à cônes. On y retrouve les pins et les sapins. Ces arbres peuvent prospérer dans les latitudes septentrionales où ces forêts se trouvent souvent. De plus, de nombreuses forêts tempérées abritent des conifères et des feuillus. C’est la que l’on trouve des chênes et des ormes. Ils peuvent prendre de belles nuances d’orange, de jaune et de rouge à l’automne. Enfin les forêts les plus diversifiées et les plus complexes sur le plan biologique sont les forêts tropicales humides. Les précipitations y sont abondantes et les températures toujours chaudes.

En parallèle la flore joue également un rôle essentiel dans l’atténuation des changements climatiques, car elles agissent comme des puits de carbone. Elle absorbe le dioxyde de carbone et d’autres gaz à effet de serre qui contribueraient à l’évolution constante des régimes climatiques.

Nous sommes a un moment charnière de l’histoire pour la flore

Les forêts sont détruites et dégradées à un rythme alarmant. En effet la déforestation se présente sous de nombreuses formes. Notamment les incendies, les coupes à blanc pour l’agriculture et l’élevage sont à son origine. L’exploitation forestière non durable pour le bois et la dégradation due au changement climatique ont aussi un rôle important. Par conséquent cela a un impact sur les moyens de survie des populations et menace un l’ensemble de la faune et flore. Les forêts disparaissent à un rythme alarmant : 18,7 millions d’acres de forêts sont perdus chaque année, ce qui équivaut à 27 terrains de football par minute.

 

L’Amazonie, la plus grande forêt pluviale de la planète, a perdu au moins 17% de son couvert forestier au cours des cinquante dernières années. Cela est à cause des activités humaines. En Indonésie, l’île de Sumatra a perdu 85% de ses forêts. En effet c’est principalement en raison de la conversion des plantations de palmiers à huile et de pâtes à papier. On constate qu’un niveau similaire de destruction est en cours sur l’île de Bornéo. La déforestation compromet également l’importante fonction de puits de carbone des forêts. On estime que 15% des émissions de gaz à effet de serre résultent de la déforestation.

Notre site : Recreo.fr


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *