La notion de développement durable et d’écologie devient de plus en plus primordiale dans notre monde. L’activité humaine ainsi que le développement des sociétés de consommation depuis le milieu du XIXème siècle ont retranché la planète dans ses limites. Aujourd’hui, la situation devient critique : les scientifiques les plus sérieux estiment que si rien n’est fait, de grandes catastrophes climatiques pourraient se produire de manière irréversible autour des années 2050. Il devient donc urgent d’agir.  Pour cela, nous proposons diverses solutions, certaines déjà existantes et d’autres à soumettre à la puissance publique, afin de converger vers un même objectif : agir pour le bien-être de la planète.

Solutions pour la planète

Les principales propositions sont lesquelles qui suivent :

1- Refuser la consommation de produits provenant de l’élevage industriel :

L’élevage industriel produit plus d’émissions de gaz à effets de serre (GES) que les transports. Les conséquences sont la dégradation des terres et la pollution de l’atmosphère. Boycotter les produits venant de cet élevage industriel (qui en plus est effectué dans des conditions plus que douteuses) permettrait de faire réfléchir les producteurs.

 

2- Promouvoir les transports en commun :

Aujourd’hui chacun a sa voiture, et la majorité des conducteurs conduisent seuls dans leurs voitures. Les voitures dégagent du CO2, un gaz nocif pour l’environnement. Il serait utile de faciliter l’accès aux transports en commun : baisse des tarifs, journées gratuites, agrandissement du réseau et amélioration des dessertes.

 

3- Créer un système de malus/bonus pour l’ensemble de la population

Ce système existe déjà pour les entreprises : il s’agit de sanctionner les entreprises dépassant un seuil plafond d’émission de GES. Cela se manifeste par une baisse des subventions, une amende, une taxe, etc. Pourquoi ne pas faire la même chose pour tous les agents économiques, y compris les consommateurs ? Chaque citoyen doit contribuer à la dépollution de la planète. Cela peut passer par le bon triage des poubelles, des actions de bénévolats permettant le ramassage des déchets, etc. Le citoyen qui s’investit pourra ainsi bénéficier de points bonus, qui peuvent se concrétiser par une prime financière par exemple.

 

Ces mesures sont non exhaustives, et doivent s’inscrire dans une politique globale à l’échelle mondiale. Alors pensez à la planète, elle vous offre de quoi manger, boire, et vivre, remerciez-là en la respectant !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *